VBTEC EMS/EMA Technologies

VBTEC

EMS/EMA News

L'histoire de la formation aux services d'urgence et ses effets

Blog sur la formation des SMU

Comment allez-vous aujourd'hui ? J'espère que ça va bien, parce que ça va t'en mettre plein la vue... !

La semaine dernière, j'ai rencontré l'une des fondatrices du système visionbody ems, Christina Schmidt, et elle m'a raconté l'histoire de la formation ems et de ses effets.

Vous voulez en savoir plus ? Appréciez-le !

L'histoire de l'Ems est bien plus longue qu'on ne pourrait le croire ! L'électrostimulation est utilisée depuis des sièclesmais pas de la manière dont nous la connaissons aujourd'hui. Plus de Il y a quatre millénaires, les Égyptiens utilisaient déjà des poissons qui génèrent des décharges électriques pour le traitement de diverses pathologies. Visionbody ne conseille pas l'utilisation d'anguilles électriques, de poissons-chats ou de poissons-torpilles dans tout type de plan de traitement. Cependant, l'expérience humaine de l'utilisation et de la reconnaissance de la stimulation électrique appliquée avec soin comme un avantage pour la guérison humaine est aussi ancienne que l'histoire enregistrée.

Bien que l'utilisation de ce type de décharge électrique à partir de poissons ait été pratiquée par les Égyptiens et les Grecs, puis par les Romains, ce n'est qu'au milieu du XXe siècle que l'électrostimulation a été utilisée de manière efficace dans le monde du sport. Dans les années 1960, ce que l'on a appelé les "courants russes" ont commencé à être utilisés dans la science du sport. À l'époque, les athlètes soviétiques étaient soumis à des décharges électriques d'une intensité presque tortueuse pour tenter d'obtenir un avantage athlétique.

Au 18ème siècleEn 1898, Luigi Galvani a démontré que le passage d'un courant électrique dans la moelle épinière d'une grenouille provoquait des contractions musculaires. Cette expérience a été répétée dans de nombreuses universités, ce qui a permis de conclure que l'électricité

avait la capacité de générer des contractions musculaires, bien que l'on ne sache pas à l'époque pourquoi le muscle se contracte lorsqu'il est traversé par un courant électrique. Le système nerveux avait une composante électrique essentielle que l'être humain générait, qui lui permettait de contrôler ses actions motrices et il était possible d'obtenir ce mouvement avec de l'électricité.

Aujourd'hui, il est élémentaire de considérer que c'est le cerveau qui génère l'impulsion électrique et que ce sont les nerfs qui transmettent cette impulsion aux muscles, nous permettant ainsi tous les types de mouvements. Pourtant, à l'époque de Galvani et de Volta, à une époque où les instruments n'étaient pas assez sensibles pour mesurer la petite quantité d'énergie électrique circulant dans le tissu nerveux, ces scientifiques ont démontré, avec de maigres moyens et équipements, que l'énergie électrique existait en anatomie et que c'était le même type d'énergie qui produisait la foudre, ou qui se manifestait lorsqu'on frottait une barre d'ambre. On peut dire que ces génies ont donné l'occasion d'étudier des branches de la médecine telles que la neurophysiologie et la neurologie.

A la fin du 19ème siècle et le début du 20ème siècle, une série d'avancées ont été réalisées qui allaient faciliter l'utilisation de l'électrostimulation comme élément thérapeutique, comme traitement efficace de multiples pathologies, et surtout pour le traitement de la douleur.

Les différentes avancées ont convergé et, petit à petit, la possibilité d'utiliser l'électrothérapie comme une thérapie physique utile est apparue. Grâce aux études, de nouvelles formes de courants apparaissent : interférence, diadynamique et iontophorèse. Les connaissances en neurophysiologie progressent à pas de géant ; on découvre chaque jour comment les muscles réagissent le plus efficacement aux impulsions électriques ; l'importance des fréquences pour la stimulation des fibres musculaires lentes et rapides se dévoile ; la technologie de l'information progresse, et le contrôle et le réglage des appareils s'améliorent sans cesse. Alors qu'il fallait auparavant un électrostimulateur de vingt kilogrammes pour effectuer un traitement, on peut aujourd'hui obtenir les mêmes résultats avec un équipement portable et ultraléger qui tient dans la paume de la main.

"L'âge d'or de l'électrostimulation musculaire est arrivé. Visionbody apporte cette technologie de pointe, conçue en Allemagne, au monde du fitness avec le système le plus récent et le plus avancé en FEMS/EMA et NMES".C.Schmidt, Fondateur

Qu'est-ce que je t'ai dit, hein ? C'est génial, non ?

Eh bien, vous devriez essayer ems vous-même ! Chez Visionbody, nous aimons toujours dire qu'il faut le faire avant d'y croire !

Articles connexes